Organisation

La gouvernance de l’Institution est assurée par quatre (4) organes :

  • Le Conseil de Direction,
  • La Direction,
  • Le Conseil des formateurs
  • Le Conseil de discipline

Le Centre de Formation Judiciaire est créé en 1995. Auparavant la formation des magistrats et greffiers était assurée par la division judiciaire de l’Ecole Nationale d’Administration et de Magistrature (ENAM) créée en 1975.

Les premiers magistrats sénégalais, avant la création de l’ENAM étaient tous formés en France.

Le Centre de Formation Judiciaire est un établissement d’enseignement professionnel supérieur, placé sous l’autorité du Ministre de la Justice. Son organisation et son fonctionnement issus du décret n° 95-20 du 6 janvier 1995 ont été profondément remaniés par le nouveau décret n° 2010-707 du 10 juin 2010 portant organisation et fixant les règles de fonctionnement dudit centre.

Initialement composée de deux sections (section magistrature et section greffe), le CFJ est aujourd’hui doté de six filières de formation : section Magistrature, section Administration des greffes (comportant trois sous-sections : administrateurs des greffes, greffe et interprètes judiciaires), une section Protection sociale et judiciaire des mineurs subdivisée en deux sous-sections (inspecteurs de l’éducation surveillée et de la protection sociale et éducateurs spécialisés).

Le Centre a pour mission principale d’assurer la formation initiale et la formation continue des personnels judiciaires susvisés. Il peut participer également à la formation des auxiliaires de Justice et officiers publics ministériels autres que ceux-là.

Il a pour vocation de prendre en charge les exigences spécifiques de la formation judiciaire tant du point de vue du cadre institutionnel, de l’approche pédagogique que des ressources humaines chargées d’animer la structure.